Lifting bras

Lifting des bras – brachioplastie

Le lifting de la face interne des bras ou brachioplastie consiste à remodeler la morphologie du bras en associant la plupart du temps deux techniques : La Lipoaspiration et L’exérèse du surplus de peau.

L’importance de la quantité de peau à enlever conditionnera la taille et la position de la cicatrice.

Si l’excès de peau est modéré, la cicatrice pourra se situer dans la zone pileuse de l’aisselle (creux axillaire) et sera positionnée horizontalement dans un plis naturel.

La cicatrice sera alors discrète.

Si l’excès de peau est plus important, il faudra alors enlever cette peau en utilisant une cicatrice à la face interne du bras dont la longueur sera proportionnelle au relâchement cutané. On y associe parfois une cicatrice horizontale dans la zone pileuse de l’aisselle.

Dans certaines conditions, notamment en cas d’amaigrissement important avec relâchement cutané majeur, une entente préalable sera demandé auprès de la sécurité sociale.

Il s’agit d’une intervention relativement lourde, nécessitant des soins pendant 2 à 5 semaines et entraînant une rançon cicatricielle non négligeable.

Pourquoi?

Parce que l’on est géné par un relâchement cutané au niveau des bras, souvent après une perte de poids importante, parfois à cause d’une peau fine, fragile et vergeturée.

Les patientes se plaignent parfois de ne pas pouvoir porter de vêtements à manches courtes. Il faut savoir que très souvent, la cicatrice sera visible à la face interne du bras.

Comment?

Il s’agit d’une intervention nécessitant 1 à 2 nuits d’hospitalisation. Elle se déroule sous anesthésies générale.

L’intervention débute le pus souvent par une lipoaspiration de la zone à retirer . La lipoaspiration doit ensuite largement déborder de la zone de résection de façon à avoir un résultat harmonieux.

Selon l’importance de la quantité de peau en excès, la cicatrice sera horizontale dans la zone pileuse du creux axillaire si l’excès est modéré, ou verticale le long de la face interne du bras si l’excès est plus important. Ces deux cicatrices sont parfois associées.

Un drainage est mis en place en fin d’intervention et sera retiré dans les 48 premières heures.

Suites et résultat :

A la fin de l’intervention, un pansement modelant est mis en place pendant quelques jours.

A son ablation, la douche sera autorisée.

La cicatrice devra être surveillée régulièrement par votre chirurgien. Elle évoluera pendant une année.

Il convient d’insister sur la nécessité d’un sevrage tabagique datant au moins de 4 semaines avant l’intervention et à maintenir plusieurs semaines après l’intervention.

Risques :

Les principaux risques spécifiques du lifting de la face interne des bras sont les troubles de la cicatrisation, les désunions , nettement majorées par les antécédents de tabagisme, ainsi que les épanchements lymphatiques qui nécessitent parfois une ponction.

Brachioplastie avantBrachioplastie- après

Lifting des cuisses – Cruroplastie
Lifting visage cou