Ptose

Ptose Mammaire

Ptôse mammaire - seins qui tombent - poitrine relâchée

 

Pourquoi ?

 

Un sein qui tombe est un sein en position basse par un affaissement de la glande et une distension de la peau.

La poitrine peut ainsi "tomber" a cause du vieillissement cutané, par un amaigrissement important, parfois d'emblée mais souvent après une grossesse avec ou sans allaitement.

La ptôse se mesure en centimètre par rapport au sillon sous mammaire ou au nombre de travers de doigt sous le sein.

Lorsqu'un sein tombe, 3 cas de figure sont alors possibles:

Volume satisfaisant

Hypertrophie mammaire associée

 

Comment?

 

Le principe est de remodeler la glande et d'enlever l'excédent de peau. Si le volume est satisfaisant, une pexie ou concentration de la glande mammaire sera réalisée. S'il existe une hypertrophie mammaire associée, il s'agit alors d'une réduction mammaire. S'il s'agit plutôt d' une hypotrophie mammaire associée à la,ptôse, lorsque le sein est "vidé"' on met alors en place dans le même temps une prothèse mammaire

L'importance de la ptôse, donc de la quantité de peau à enlever va conditionner le nombre de cicatrices:

 

Si la ptôse est minime, 1 cicatrice péri aréolaire dite Round Block

 

Cas de figure assez rare.  En fait les indications du round block sont trés rares car la cicatrice à terme est très souvent de mauvaise qualité ( élargissement à la partie supérieure ) et mieux vaut parfois conserver une petite ptôse plutôt qu'avoir une cicatrice très visible.

 

Si la ptôse est modérée , 2 cicatrices sont nécessaires une péri aréolaire et une verticale

 

Si la ptôse est plus importante, 3 cicatrices sont nécessaires et il faut rajouter l'horizontale aux deux précédentes pour obtenir une cicatrice en "T"

 

L'intervention se déroule toujours sous anesthésie générale avec une nuit d'hospitalisation après l'opération.

 

Le drainage est retiré dans les 24 premières heures.

 

Un soutien gorge de sport sans armature est mis en place avant la sortie.

 

Suites et résultat :

 

 L'intervention est en général peut douloureuse sauf si une prothèse mammaire est mise en place dans le même temps .

 

La douche est autorisée dès le lendemain de l'intervention et un arrêt de travail de 10 à 15 jours est recommandé.

 

Attention l'arrêt de travail n'est pas pris en charge par l'assurance maladie.

 

L'arrêt de sport est recommandé pendant un mois.

 

Le pansement mis en place au bloc opératoire est imperméable et sera retiré vers le 15ème jour

 

Les fils non résorbables seront retirés en même temps.

 

Dans les jours qui suivent l'intervention, il existe toujours un aspect bombé qui va diminué progressivement en quelques semaines.

 

L'aspect de la forme est définitif au bout de 6 mois mais les cicatrices peuvent évoluer sur 12  à 18 mois.

 

Risques :

  

S'il existe une prothèse, on rappellera le risque de coque ou capsulite rétractile . Les autres risques sont détaillés dans la fiche prothèse.

 

Les risques les plus fréquents sont les troubles de la cicatrisation qui peuvent aboutir à une cicatrice large voire hypertrophique.

 

La nécrose d'aréole exceptionnelle peut se voir en cas de ptôse majeure, en revanche les troubles de la sensibilité de l'aréole sont plus fréquents.

  

Les autres risques comme l'hématome, l'infection sont assez rares.