Lifting des cuisses - Cruroplastie

 

Un sevrage tabagique est nécessaire pendant une période d'au moins 1 mois avant l'intervention.

Motif :

Perte de poids, soit de manière médicale, soit dans les suites d'une chirurgie de l'obésité et que la peau des cuisses est relâchée.

Technique :

La technique chirurgicale associe en générale une lipoaspiration de la graisse et l'exérèse de l'excés de peau.

L’emplacement des cicatrices est conditionné par la quantité de peau à retirer.

Modalités pratiques :

Anesthésie générale

48 heures d’hospitalisation

Drainage par 2 redons pendant au moins 24h

Port d’un panty (vêtement de contention) pendant 1 mois

Suites et Résultat:

La douche est autorisée dés le lendemain.

Injections d'anticoagulants à dose préventive une fois par jour pendant 15j pour prévenir les phlébites.

Reprise d’une vie sociale : 15 Jours

Reprise du sport 2 Mois

Le résultat sera apprécié à partir du deuxième mois, la cicatrice pourra évoluer pendant une année.

Complications possibles

Risques liés à l'anesthésie

Risques spécifiques du lifting de cuisse.

                RIsques locaux

Les troubles de la cicatrisation et  les désunions d’une partie de la cicatrice.

Les autres risques locaux sont surtout les poches de lymphe qui peuvent nécessiter des ponctions.

Les hématomes, infections sont assez rares.

                Risques généraux

Complications trombo-emboliques, phlébite voire embolie pulmonaires.

Leurs préventions passent par la prescription de bas antithrombose, d'une anticoagulation préventive, une reprise précoce de la marche, l'éviction de la station assise prolongée.