Augmentation mammaire

Augmentation mammaire

Pourquoi ?

 

L’augmentation mammaire par prothèse ou implant est une demande extrêmement fréquente.

Parce qu’on n’aime pas ses seins, on les trouve petits, trop petits. Parce qu’ils ne sont pas en harmonie avec le reste de son corps. Parce qu’on veut un jolie décolleté, plus sexy, plus glamour. Parce qu’on est complexée depuis l’adolescence où l’on a vu la poitrine des copines grossir et pas la sienne… Parfois aussi parce qu’ils se sont modifiés après des évènements de vie comme la grossesse ou un amaigrissement important.


Focus :

L’augmentation mammaire doit viser un résultat naturel. Il faut respecter une harmonie avec le corps et ne pas créer de déséquilibre.

Comment ?

L’augmentation mammaire esthétique par prothèse mammaire ou implant mammaire est la méthode la plus couramment utilisée.

Qu’est qu’une prothèse mammaire.

Il s’agit d’un corps inerte toujours composé d’une enveloppe en élastomère de silicone. Le contenu peut varier :

 

Sérum ou Silicone ?

 

Les prothèses en Sérum Physiologique :

Elle peuvent être pré remplies ou remplies en cours d’intervention par le chirurgien.



Avantages :

En cas de rupture, le sérum physiologique est complètement réabsorbé dans l‘organisme.
Le volume peut être adapté de manière plus fine lorsque le remplissage se fait pendant l’intervention.

Inconvénients :

Il semble exister des dégonflements assez précoces
A la palpation, le toucher est souvent moins naturel surtout si la peau est fine et qu’il existe peut de glande mammaire.
Apparition plus fréquente de vague sur les côtés de la prothèse

 

Les prothèses en Gel de Silicone :

Elles sont toujours préremplies.

Avantages :

Un toucher souvent très naturel
Moins de plis sur les côtés

Inconvénients :

En cas de rupture, le gel de silicone bien que très cohésif, ne se réabsorbe pas dans l’organisme et il faudra changer la prothèse impérativement

 

Ronde ou Anatomique ?

 

Une prothèse mammaire anatomique est une prothèse en forme de goutte d’eau où le gel de silicone est concentré à la partie basse de l’implant. Elles peuvent être utiles chez les patientes ne voulant pas de bombé supérieur mais souhaitent « remplir » leur sein un peu vidé. Leur risque spécifique est qu’elles peuvent bouger, tourner et donner un résultat peu satisfaisant. Seules les prothèses en silicone peuvent être anatomique. Dans une prothèse ronde, le contenu est réparti de manière uniforme sur un hémisphère. Il y aura donc un bombé supérieur plus ou moins important en fonction de la taille et de la projection de l’implant.

 

La position de la prothèse :

 

Devant le muscle : Pré pectoral

Cette position peut être utilisée pour des petites tailles de prothèse chez les femmes qui ont une peau assez ferme et tendue et une glande mammaire plutôt ferme.

Avantages :

Peu de mobilité de la prothèse à la contraction musculaire

Inconvénients :

Aspect peu naturel du décolleté avec une « cassure » souvent assez nette entre la peau du thorax et le sein
Palpabilité de la prothèse au toucher importante
« Visibilité » de la prothèse si la peau est fine.

 

Derrière le muscle : rétro pectoral

 

Avantages :

Moins de palpabilité
Plus naturel au toucher
Décolleté plus naturel avec une pente plus douce

Inconvénients :

Parfois mobilité de la prothèse lors de la contraction musculaire.
Prothèse parfois trop haute si le muscle se contracte

 

Dual Plan

 

Il s’agit en fait de positionner la prothèse en arrière du muscle à la partie haute et sous la glande à la partie basse. Cette méthode que nous utilisons ici préférentiellement combine les avantages des deux techniques précédentes sans leurs inconvénients.

 

Incision ou voie d'abord:

 

1/ Axillaire

Incision sous le bras

Avantages:

Pas de cicatrice sur le sein.
Geste chirurgical rapide

Inconvenients :

Décollement en interne parfois difficile
Parfois plus hémorragique
Cicatrice parfois visible en débardeur
Nécessite d' une autre voie d' abord si reprise pour coque

 

2/ Hemi-aréolaire inférieur

 

Avantages :

Cicatrice souvent très discrète
Très fiable chirurgicalement
Peut être ré utilisee si reprise

Inconvénients :

Parfois quelques adhérences au niveau de la cicatrice

 

3/ Sous Mammaire

 

Avantages :

Cicatrice dissimulée lorsqu'il existe une ptôse mammaire associée.
Peut être agrandie pour mettre en place des grosses prothèses.

Inconvenients :

Cicatrice très visible si pas de ptôse mammaire associée
Cicatrice toujours visible en position allongée

 

4/ Sous Mammelonnaire:

 

Avantages:

Cicatrice quasi invisible

Inconvenients :

On ne peut pas mettre de grosses prothèses. Risque de perte de sensibilité du mamelon. Risque de section des canaux galactophores empêchant l'allaitement.

 

Modalités opératoires :



L'intervention dure environ une heure a une heures trente. Bien que en théorie l'intervention puisse se dérouler en ambulatoire, il est preferable de rester une nuit a la clinique en post opératoire. De la même façon, une anesthésie generale est recommande dans l'immense majorité des cas. Le drainage est assure par un redon de chaque cote. Le soutien gorge de sport est mis en place immediatement après l'intervention .

 

Suites et Risques :



L' œdème apparaît dans les 24 premieres heures. Le drainage est maintenu en place pendant 24 heures et retiré avant la sortie dans la quasi totalité des cas. Un arrêt de travail est recommandé pour une période d'une semaine mais il ne sera pas pris en charge par l'assurance maladie, prévoir donc une semaine de vacance. La douche est possible des le lendemain de l'intervention. Les fils sont en général resorbables.

 

La " coque " ou capsulite rétractile :

 

Le corps humain fabrique toujours une petite membrane ou enveloppe autour d' un corps étranger nouvellement introduit. C'est une sorte de barrière de protection entre l'organisme et la prothèse. Cette réaction est tout a fait normal, physiologique et cette enveloppe est extrêmement fine. Dans de rares cas, environ 2%, cette petite membrane va devenir plus épaisse, plus palpable et parfois visible. C'est alors que l'on parle de coque péri prothétique ou capsulite rétractile. Il existe plusieurs stades de gravité dans les coques jusqu'à la déformation du sein. Une nouvelle intervention est alors réalisée pour exérèse de cette coque en sachant que le risque de récidive existe.

 

L'Hématome :

 

C'est la complication la plus fréquente. Son risque justifie la nuit d'hospitalisation après l'intervention. Une intervention pour évacuation d'hématome peut être nécessaire mais lorsqu'elle est diagnostiquée sans retard, cette complication n a aucune incidence sur le résultat final.

Les autres complications sont rares et sont détaillées dans la fiche d' information de la SOFCPRE.

 

Quelques exemples de photos à titre d'illustration